Vous en avez marre de la pression fiscale imposée par l’état français ? Vous souhaitez pouvoir avoir plus d’argent à investir dans votre société pour gagner en compétitivité ? Venez vous en installer en Andorre ! L’ouverture d’Andorre a obtenir de nouvelles entreprises ne s’adresse pas à toutes les sociétés mais principalement vers des secteurs économiques émergent. Les impôts de la société s’élèvent à 4.5% HT des prestations en plus d’une taxe de 10% sur le bénéfice des sociétés et dans le cas où la société effectue ses actions à l’étranger elle subit un abbatement de 80%. Au final les taxes sur les bénéfices reviennent à environ 2% par an.

Les charges sociales représentent environ 20% du salaire d’un salarié (contre 50% en France), et il existe une sécurité sociale andorrane prenant en compte 75% des frais médicaux sur le territoire de la principauté.

Grâce à la récente législation il est devenu aisé de créer son entreprise en Andorre. Pour cela il existe deux types de sociétés andorranes :

  • La S.L. (Société Limitée) au capital minimum de 3.000 euros.
  • La S.A. (Société Anonyme) au capital minimum de 60.000 euros.

Ces sociétés peuvent avoir un ou plusieurs actionnaires. Si elles ne disposent que d’un seul actionnaire elles deviendront alors des Sociétés Limitées Unipersonnelles (S.L.U.) ou Sociétés Anonymes Unipersonnelles (S.A.U.)

 Dans la création de la société il est important de respecter les règles émises par l’UIF (Unitat Intelligencia Financera) et l’INAF (Institut National Andorra de Finances)